martes

LUMIÈRE DE MAI



Oratorio. Traduit de l'espagnol argentin par Monique Blaquière-Roumette, editions Le Temps des Cerises,
Ed. bilingue,Pantin, (Francia), 2007, 165 pages.

Juan Gelman, poète, journaliste, militant, né à Buenos Aires en 1930,fut contraint de s'exiler en 1976, lors de la dictature militaire. Il n'est pas revenu vivre en Argentine et après plusiers années en Europe s'est fixé a México oú il vit toujours.

Ses poèmes traduits dans nombre de langues ont été popularisés par Juan Cedrón, qui en a mis plusieurs en musique.

La force et l'originalité des 27 livres de poèmes qu'il a publiés entre 1956 et 2002 lui ont valu de nombreux prix. Parmi les plus prestigieux citons le Prix National de Poèsie, (Argentine,1997 et le Prix Juan Rulfo,(de littérature latino-américaine et des Caraïbes,2000, et le Prix Cervantes 2007, qui est le Nobel de la langue espagnole.

Il faut ajouter à cette oeuvre poétique un important travail de journaliste, des textes en prose, des livres d'opéra. Victime comme des milliers d'Argentins de la politique de répression et d'enlèvement de la junte militaire, il a fini pour retrouver le cadavre de sons fis, "disparu" à l'age de 18 ans, puis la trace de sa belle-fille, elle aussi "disparu", ce qui lui a permis, au bout de 23 ans d'arriver jusqu'à sa petite-fille enlevée et elevée en Uruguay par la famille d'un policier.

La traduction de Monique Roumette, (voir Itinerarios II ), est excelente, et selon ses propes mots : Car c'est bien de coeurs qu'il s'agit : un homme est là dont on torture à mort le jeune fils, et sa compagne enceinte, et l'enfants va aussi disparaître. Peut-on résister à la haine, à la folie, à la démence ?

Oui. De cette abjection, Juan Gelman fera un des grands chants d'amour du XXème siècle, un chant mystique oú se tressent sur le corps suppliciés des enfants mille liens d'amour qui rendent vie à la mort. La chant profond des Mères de Mai".


Un livre à ne pas manquer de lire, contact:
contact@letempsdescerises.net
http://www.letempsdescerises.net/
________________________________________________
(LEER-click aquí: Discurso completo de Juan Gelman en la entrega del Premio Cervantes.)

Publicar un comentario en la entrada
 
Elegant de BlogMundi